Le devoir de mémoire !

Des élèves de Première travaillent sur le devoir de mémoire.

Accompagnés de Thierry Bogacki, enseignant en Histoire-Géographie, Severine Ballouard, enseignante en Education Socioculturelle et Émilie Daireau, enseignante en documentation, les élèves de classe de Première “LABORATOIRE CONTROLE QUALITÉ” du lycée agricole se retrouvent autour d’un projet pédagogique sur la Shoah.

L’objectif de leur travail de recherche est de réaliser la biographie de Zalie Glowinski. Ce projet est mené en collaboration avec l’association « convoi 77 » créée par George Meyer. Cette association propose aux élèves de réaliser des biographies, sous différentes formes, d’un ou d’une déporté(e) de ce convoi. Le convoi 77 est le dernier convoi de déportation massive – 1310 déportés – de Drancy à destination d’Auschwitz Birkenau le 31 juillet 1944.

La biographie de Zalie Glowinski prendra la forme d’une série documentaire de trois épisodes réalisée par Redha Djafer de Greenway Production et d’une série radiophonique réalisée en partenariat avec Zone d’Ondes. Le 25 novembre dernier, les élèves se sont rendus à la division des archives civiles des victimes des conflits contemporains où ils ont rencontré Alain Alexandra, responsable de la division des archives des victimes des conflits contemporains et Julia Quellien, son adjointe. Ensemble, ils ont travaillé sur les dossiers de Zalie Glowinski et de ses parents. Le jeudi 2 décembre au CDI, les élèves ont rencontré l’équipe de Zone d’Ondes afin de commencer à préparer la série radiophonique et d’organiser les scenarii des épisodes.
Le mardi 14 décembre, les élèves étaient invités par la région Normandie et le Mémorial de la Shoah de Paris au Mémorial de Caen afin de participer à une journée pédagogique dans l’optique du voyage d’étude à Auschwitz les 12 et 13 janvier 2022. Les élèves ont, dans ce cadre, écouté le témoignage de Ginette Kolinka,(voir ci-joint) et ont pu échanger avec elle.
Les travaux des élèves donneront lieu à une restitution qui se déroulera le 19 mai au mémorial de Caen. Il y aura également une restitution au sein de l’institut Lemonnier fin mai en présence de Roselyne Glowinski, la fille de Zalie.

Les élèves au travail


Zalie Glowinski
est née le 31 janvier 1927.
Elle vit à Paris dans le quartier du Marais ( 25 rue des Rosiers ) avec ses parents, son frère et sa sœur. Après l’arrestation de son père en 1942 et de sa mère en 1943, qu’elle ne reverra jamais, elle se dirige vers Alençon où elle entre dans le réseau de résistance Libenord.
Elle est arrêtée par la Gestapo le 24 janvier 1944 puis transféré à Drancy 22 juillet 1944.
Elle sera ensuite déportée à Auschwitz-Birkenau le 31 juillet 1944. En novembre 1944, atteinte du typhus, elle est envoyée au camp de Kratzau en Tchécoslovaquie. Après la libération du camp le 9 mai 1945 par les Russes, elle revient progressivement à Paris où elle retrouvera sa sœur et son petit frère.

Ginette Kolinka est une des dernières rescapées françaises de la Shoah et qui témoigne ardemment auprès des scolaires à l’âge de 96 ans.
Elle est arrêtée le 13 mars 1944, par la Gestapo avec son père, son frère de 12 ans et son neveu de 14 ans sur dénonciation. Ils sont internés au camp de Drancy. Le 13 avril 1944, ils sont déportés par le convoi 71 en wagons à bestiaux depuis la gare de Bobigny jusqu’à Auschwitz-Birkenau. Son père et son frère rejoignent les camions et sont gazés à l’arrivée. Ginette entre dans le camp des femmes, est tatouée, matricule 78 599. En avril 1945, devant l’approche des armées alliées, elle est transférée pendant 8 jours, par un « train de la mort » jusqu’au camp de Theresienstadt. Ginette est atteinte du typhus. A son retour en juin 1945, elle retrouve sa mère et 4 sœurs.