Brevet des Métiers d’Art

Échanges avec quatre étudiants de BMA

Ces 4 étudiants sont en deuxième année de Brevet des Métiers d’Art. Cette formation sur 2 ans comprend un fond de connaissances commun à tous les métiers d’Art : enseignements généraux, artistiques, méthodologiques et technologiques et des enseignements propres au métier. Ce Brevet conforte la pratique ébéniste et la complète par l’apport de matériaux associés. La conception, la réalisation d’un prototype et sa mise en situation permettent d’appréhender tous les aspects du métier.

De gauche à droite, Titouan Scelle, Simon Pelan, Samuel Müh et Joffrey Briantais

Titouan
Selon ses collègues de classe, il est LE dessinateur du groupe. Titouan, 22 ans aujourd’hui, pratique le dessin depuis longtemps. Titouan a passé avec succès un Baccalauréat Arts Appliqués à Angoulème en 2019. Puis, « j’ai choisi de préparer un CAP Ébénisterie à Lemonnier ; enfin, ce BMA répondait à mes envies de créations artistiques et de réaliser un travail manuel » . Il nous confie que son projet professionnel n’est pas encore parfaitement défini ; mais il s’imagine peut-être changer de voie pour aller vers le métier d’éducateur de jeunes enfants. Cette année, il sourit en nous disant : « Je participe pleinement à cette 2ème année de BMA et je viens de réaliser le dessin du projet YGGDRASILL ».
Ce nom un peu imprononçable au début, est le nom de l’arbre Monde dans la mythologie nordique. Titouan précise : « L’arbre monde recueille les 9 mondes : la terre en fait partie et se nomme MIDGARD»

Simon
Après avoir passé avec succès son Bac Economique et Social, Simon qui a 22 ans a fait le choix de rejoindre l’institut Lemonnier pour son CAP ébénisterie en 1 an. « Je passais du temps avec mon grand-père (Claude Herbin) qui était sculpteur sur bois et il travaillait dans une entreprise normande. Il avait lui aussi fait ses études à l’institut Lemonnier. En quittant le lycée, je voulais quelque chose de concret. Le CAP ébéniste est très concret. Aujourd’hui, je trouve mon compte en passant ce BMA. J’ai très envie d’aller vers la décoration d’intérieur et l’architecture d’intérieur. »

Samuel
Samuel a 25 ans, l’ainé de ce petit groupe a déjà fait du chemin dans une vie d’adulte où il a beaucoup voyagé : «Je me suis essayé à deux trois trucs après le Bac Littéraire, je suis allé à la Fac de droit… j’ai fait une année en infographie à Namur en Belgique. Puis, je suis parti en voyage avec un ami en Europe, de la Belgique aux Pays Bas et on s’est arrêté à Hambourg. De retour, j’ai trouvé des petits boulots pendant 2 ans et j’ai compris qu’il était temps de reprendre une formation. J’ai intégré le CAP Ébénisterie en septembre 2019 et je suis en 2ème année de BMA. » Samuel se sent l’âme d’un voyageur. Plus expérimenté et bien formé avec le Brevet des Métiers d’Art, il aimerait créer un atelier itinérant et partir en voyage à travers la France.

Joffrey
Après la classe de 3ème au collège, Joffrey, aujourd’hui 23 ans, s’est engagé dans la filière hôtellerie restauration, il y a obtenu un CAP Agent Polyvalent de Restauration (APR). À la question « Comment tu es arrivé en BMA », Joffrey répond : « Je ne me sentais pas à ma place en restauration. Je dessine bien et par pur hasard, je suis allé à une journée Portes Ouvertes de l’institut Lemonnier et j’ai découvert les ateliers et la filière. Je me suis inscrit en CAP Menuiserie ; puis un CAP ébénisterie et me voilà en BMA. Dans le futur, j’aimerais travailler avec de vrais professionnels du bois en menuiserie. »

Un grand merci à ces 4 élèves et à leur collègue de promo Sébastian Ardiss (1er à gauche sur la photo ci-dessous) qui a lui-aussi contribué activement à la genèse de ce projet. Nous aurons l’occasion de le rencontrer à nouveau.

Normandie française carrefour culturel et historique européen, des scandinaves au royaume Normand de Sicile 

Les étudiants nous racontent le projet pédagogique qui les anime : « C’est un projet global dans l’établissement qui est initié par des enseignants de différentes matières et sur plusieurs filières. »
Il s’agit de partir sur la traces des normands. En partenariat avec la Ville de Caen, l’idée est née de créer une œuvre artistique sur la thématique des mythologies nordiques. « Le lieu d’accueil de cette oeuvre était tout trouvé, ce serait à La colline aux oiseaux. » En collaboration avec les élèves de la filière « Aménagement Paysager », une partie de la colline aux oiseaux sera l’expression grandeur nature de ce projet artistique. Ce lieu est appelé « Les jardins du monde » sur le thème de YGGDRASILL, l’arbre monde de la mythologie scandinave. « Notre travail sera de concevoir l’espace naturel afin d’y accueillir une représentation des 9 mondes, soit sous forme de maquettes ou bien sous forme d’habitat. Nous devons travailler exclusivement avec des matériaux naturels. Pas de possibilité d’y apporter une énergie. Tout doit être naturel ou bien mué que par mécanisme actionné par des spectateurs » Les étudiants doivent réfléchir et travailler dans l’idée d’intégrer une démarche environnementale et durable. Ils espèrent réaliser un parcours guidé, interactif où les visiteurs pourront actionner des mécanismes et découvrir la mythologie à travers des sagas historiques.
Merci à (par ordre alphabétique) Emmanuel Badin, Thierry Bogacki, Emmanuel Bresson, Ludovic Cahagnier, Mathieu Feuillet, Elodie Lechevalier et Estelle Margerin-Varin, enseignants des différentes filières qui accompagnent ces jeunes sur ce très beau projet pédagogique.

Yggdrasill est soutenu par la Direction Régionale des Affaires Culturelles

Le projet européen sur les traces des normands : « Normandie “française”, carrefour culturel et historique européen, des Scandinaves au royaume Normand de Sicile » qui prendra sa place pendant deux ans de 2023 à 2025 rencontrera les événements forts d’un calendrier d’anniversaires, les 30 ans de la Colline aux oiseaux en 2024 et le millénaire de la ville de Caen en 2025.

Les grandes lignes du projet

  • Des œuvres en maquettes sur la mythologie nordique
  • Création de neuf mondes aux univers bien différents
  • Installation de l’espace Yggdrasill au sein de l’exposition « Des Vikings et des Normands, Imaginaires et représentations » au musée de Normandie de Caen

Une collaboration entre plusieurs filières d’enseignement en Normandie et au Danemark

  • 15 élèves du Brevet des Métiers d’Arts (BMA) ébénisterie du lycée professionnel de l’Institut Lemonnier, à Caen
  • 24 élèves de classe de Première Aménagement Paysager du lycée agricole de l’Institut Lemonnier
  • Les élèves du lycée général Ingrid Jespersen High School à København, Danemark

Des partenariats

  • La Compagnie La Machine à Nantes
  • La Maison de la Recherche en Sciences Humaines (MRSH) de Caen
  • Le Musée de Normandie de Caen
  • La Ville de Caen
  • La Direction Régionale des Affaires culturelles
  • La fondation Caen Nordic
  • La Région Normandie

Visite à la compagnie La Machine à Nantes

Les élèves en Aménagement Paysager et les étudiants en BMA se sont tous retrouvés à l’occasion d’un déplacement pédagogique à Nantes pour découvrir les ateliers de la Compagnie La Machine, le parc Les machines de l’ile et les jardins extraordinaires. Une journée « hors du temps » où la technologie ancestrale se met au service de l’art.

En savoir plus sur La Machine Compagnie

Des photos prises par les jeunes lors de leurs découvertes à la compagnie La Machine