Baccalauréat Productions Horticoles : À Caen, 4 jeunes ont trouvé leur voie !

De gauche à droite : Alexis Rommé, Sarah Lenourry, Maxime Huver et Camille Fremont, élèves en Terminale du baccalauréat Professionnel Productions Horticoles

Tous originaires de Normandie, ces 4 jeunes préparent le Baccalauréat Professionnel Productions Horticoles en parcours pédagogique adapté. Déjà titulaires d’un autre Baccalauréat, ces élèves de Terminale peuvent se consacrer à 100% sur les matières professionnelles du programme.
Les stages en entreprise leur ont permis à chacun de confirmer leur choix d’orientation.
Nous sommes allés à leur rencontre et chacun d’eux nous a raconté son histoire.

Alexis Rommé a 26 ans
 Joueur de guitare,après un brillant Baccalauréat Scientifique, il pense que des études universitaires sur une filière intitulée « acoustique et vibration » lui ouvriront les portes d’un avenir passionnant. Il obtient un DEUG, et après avoir côtoyé physique et mathématiques, il prend conscience  que son avenir n’est pas là. Sensible à l’écologie, conscient de la nécessité d’envisager l’environnement autrement, il s’intéresse au maraichage. Après son Bac Pro Productions Horticoles, il envisage préparer un Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole.  Il espère atteindre son objectif de créer un jour sa propre ferme maraîchère bio qui sera très inspirée de la permaculture, le maraichage sur sols vivants. Avec humour, il avoue aimer porter ses bottes en caoutchouc.

Alexis ROMMÉ

Sarah Lenourry  a 24 ans
Titulaire d’un Bac Littéraire, Sarah est originaire de la Manche. Elle a usé les bancs de la fac de droit à Caen et s’est aperçu que c’était plutôt la nature qui devait reprendre ses droits…
Elle aime voir grandir les plantes, elle aime comprendre comment accompagner la plante dans sa croissance tout en la respectant. Elle envisage après son Bac Pro Production Horticole préparer le BTS, elle se sent prête à travailler en horticulture, elle aimerait plus tard avoir des responsabilités. Avec un grand sourire, elle fait un clin d’œil à son Papy qui avait lui-même une entreprise de productions horticoles dans la Manche à Saint-Sauveur-Lendelin.

Sarah LENOURRY

Maxime Huver est le plus jeune de la bande des 4
À 18 ans, Maxime est un passionné de photographie. Quand il quitte le collège, il n’hésite pas à se rendre en région parisienne pour préparer son Bac Pro Photographie. Puis, confinement faisant… Retour à la campagne, le goût du vert l’attrape lui aussi.
À la suite de son Bac Pro Productions Horticoles, il envisage le BTS ; il se projette en espérant un jour créer sa propre pépinière, il s’intéresse aux espèces rares, dites « de collection ». Il aimerait vraiment travailler sur la conservation des arbres et arbustes, les espèces sauvages et les espèces locales.

Maxime HUVER

Camille Fremont a 20 ans
Après son Bac Scientifique et une fac de langue ; Camille contracte, elle aussi, le virus de l’horticulture. Elle s’est inscrite en BTS Productions Horticoles pour l’an prochain, elle aimerait devenir cheffe de cultures en pépinière. Elle pense avoir l’énergie pour gérer une équipe,  gérer un secteur, où ses missions seraient la logistique, gestion de stock, achats, management… Elle aime l’ambiance des serres, des pépinières. Elle est très intéressée par l’ornemental, la connaissance des végétaux et leurs complémentarités au jardin.
Avant d’être en face d’une clientèle, elle pense qu’il est absolument essentiel de bien connaître son sujet pour être de bon conseil. Elle aussi dans un joli sourire nous dit que « la création ou la reprise d’une entreprise pourrait la tenter si l’occasion s’y prête. »

Camille FREMONT

Madame Nathalie Gachon, professeure de sciences et techniques horticoles, a suivi ces jeunes dans leur parcours, elle ajoute : «  Je pense qu’il est important d’expliquer que nous pouvons accueillir d autres jeunes ayant ce profil ou simplement ayant l’envie de se former à des métiers épanouissants. Les entreprises de la filière horticole recrutent et cherchent des personnes capables d assumer des responsabilités, de prendre en charge une équipe. »

Toute l’équipe pédagogique de cette promotion de Bac Pro étaient très heureuses d’accompagner ces 4 élèves dans un parcours pédagogique adapté. Un parcours de réussite ! L’institut Lemonnier leur souhaite une réussite à l’examen, une poursuite d’études et un bel avenir professionnel.

En savoir plus sur les formations de la filière horticulture et paysage de l’institut Lemonnier à Caen